Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/08/2016

KING BAXTER: long live the king !

Mais qui donc est King Baxter ?

Un roi…non, plutôt une reine, une déesse viking descendue du Walhalla, une magicienne de l’Egypte antique, l’enfant caché de Ziggy Stardust et Nina Hagen ou quelqu’un qui vient vraiment d’une autre planète. Bien malin celui qui peut dire qui se cache derrière ce masque d’or et sous ces long cheveux bleus…

Mais avant tout, parlons musique : en ce qui me concerne, l’album a pris sa place dans ma collection, coincé entre Killing Joke et King Crimson, ce qui n’est ni anodin ni surprenant. En effet, il y a chez King Baxter les sonorités et l’acidité du premier groupe ainsi que la technicité et la rigueur du second mais avec une originalité toute propre à cette* incroyable auteur compositeur et interprète. Je n’aime pas cataloguer la musique mais s’il fallait le faire je qualifierai le style musical de King Baxter comme étant de l’électro-punk.

Ceux qui me connaissent savent que je ne suis pas spécialement un fan de musique électro mais que j’adore le rock, le punk et le progressif, c’est la raison pour laquelle j’avoue avoir été séduit par « The Knightmare#01 » par son originalité, ses textes parfois étranges mais envoutants, par la voix de l’artiste fascinante et grave semblant venir du plus profond de la nuit et par la musique structurée et bien en place.

Après avoir creusé et fait mes recherches comme Philippe Marlowe ou Sam Spade, j’ai découvert que l’artiste dont King Baxter semblerait être le double est une artiste moderne et très complète qui pratique l’art dans son sens large : vidéo, peinture, photographie, musique, écriture. On comprend donc mieux le titre de l’album référence au tableau de Füssli, « Le cauchemar » ainsi que la pochette originale, un habile mélange de portrait numérique avec le célèbre «Cri » de Munch. Est il besoin de préciser que cette dernière est également une création originale de King Baxter ou de son double (encore un mystère à percer…).

Je vous invite vivement à découvrir cet album d’une artiste que l’on aimerait beaucoup écouter et voir en concert sur scène car on imagine sans peine, au vu de ses nombreuses facettes, que le visuel tient également une part également très importante chez elle. Baladez vous sur You Tube ou Viméo, vous aurez un petit aperçu.

J’espère que l’on pourra aller l’écouter et l’admirer sur les planches lilloises (çà, c’est pour moi) ou autres (çà c’est pour vous) un de ces jours, ce doit être assez impressionnant. Dans l’attente, je vous invite à découvrir très vite cet EP de 5 titres qui je vous l’assure, ne vous laissera pas indifférent.

 

*Word m’indique que j’ai fait une faute et que j’aurai du taper « cet incroyable auteur compositeur », j’ai volontairement laissé l’adjectif démonstratif au féminin

 

 

A noter :

-L’album est disponible en téléchargement sur Bandcamp : https://kingbaxter.bandcamp.com/album/king-baxter-ep-the-knightmare-01

-Un double EP est en cours de préparation, il sera accompagné d’un texte intitule « Le royaume nocturne » et écrit bien entendu par l’artiste.

-Dernière petite chose, découvrez King Baxter sur Facebook : https://www.facebook.com/haltermusic/?fref=tsa0648346976_10.jpg

10:32 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Bonjour,

Bel (le) artiste à la belle âme que nous suivons depuis ses débuts.

Puisse cet article très enthousiaste être lu par le plus grand nombre.

Écrit par : MAH | 28/08/2016

Très bel (le) artiste en effet ;-)

J'espère que mon modeste article permettra à beaucoup de personnes de découvrir et apprécier King Baxter .

Bien amicalement,

Christophe

Écrit par : L'auteur | 28/08/2016

Écrire un commentaire