Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/12/2016

Petit papa Noël...

C’était il y a bien longtemps, je devais avoir 6 ou 7 ans, impossible de me souvenir de l’année . En revanche, ce dont je me souviens c’est de ce que mon frère et moi avons découvert ce matin là, un 25 décembre qui n’a jamais quitté ma mémoire. Mes sœurs jumelles étaient encore au berceau et ma plus jeune sœur n’était pas encore née. Cela devait selon toute vraisemblance se passer en 1970.

Ma mère avait décoré la salle à manger avec des boules accrochées au plafonnier, il y avait des guirlandes partout, certainement un sapin mais bizarrement, je ne m’en souviens pas. Par contre, ce qui m’avait frappé c’est qu’il y avait des bonbons sur la table, sur le sol et que dans un coin de la pièce nous attendait notre cadeau. L’époque était différente, on n’avait pas comme beaucoup d’enfants d’aujourd’hui plein de cadeaux.

Je ne me souviens plus de ce que mon frère a eu, çà s’est estompé dans ma mémoire, peut être un hélicoptère énorme, télécommandé, il me le confirmera. Moi, par contre, j’ai eu une grue de chantier, tout en métal, presque comme sur la photo. Il y avait une manivelle pour la faire tourner et une autre pour monter et descendre les charges, quel cadeau !!!

C’est le Noël qui m’a le plus marqué, celui qui fut le plus magique de tous. Jamais je n’ai retrouvé cette ambiance, ces couleurs, ces odeurs, et malheureusement, en vieillissant, cette magie s’est transformée en un doux et agréable souvenir.

Je ne mentirai pas, aujourd’hui, peu de choses me font rêver et Noël, encore moins. L’atelier du père Noël s’est transformé en une énorme multinationale qui draine des milliards et qui sous couvert de rendre les gens joyeux un soir et une journée, exploite, spolie, vole toute une tranche de la population tout en engraissant une infime partie.

La seule chose qui reste de tout cela, c’est un souvenir d’enfance, qui même s’il reste présent dans ma tête plus de 45 ans après, devient un peu plus flou chaque année. Nostalgie d’une époque lointaine, insouciante que l’on aimerait revivre l’espace d’un instant, juste une fois...

lignedebrocante-grue-joustra-jouet-2015-802-AP-2-min.JPG

17:03 Publié dans Nostalgie | Lien permanent | Commentaires (0)

Écrire un commentaire